Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Les médicaments contre l'arthrite potentiellement sans danger pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes peuvent prendre des médicaments contre l’arthrite sans accroître les risques pour la santé de leur futur bébé

17 mai 2018

Une nouvelle étude, dirigée par une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) à Montréal, révèle que les femmes enceintes peuvent prendre certains médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde, sans pour autant augmenter de façon marquée les risques pour la santé de l’enfant à naître. Les résultats de l’étude sont publiés aujourd’hui dans le journal Arthritis & Rheumatology.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie débilitante ayant des répercussions physiques, émotionnelles et économiques; elle affecte environ un pour cent de la population mondiale adulte. Cette maladie auto-immune, qui entraîne l’inflammation chronique des articulations et d’autres parties du corps, touche deux ou trois fois plus de femmes que d’hommes. Il n’existe aucun traitement curatif pour la polyarthrite rhumatoïde.

La Dre Évelyne Vinet et son équipe du Centre de recherche évaluative en santé de l’IR‑CUSM ont analysé l’état de santé des enfants de mères atteintes de polyarthrite rhumatoïde exposés aux inhibiteurs des facteurs de nécrose tumorale (FNT)  ̶  médicament immunosuppresseur contre la polyarthrite rhumatoïde couramment utilisé pour réduire l’inflammation et pour soulager la douleur. Ils n’ont constaté chez ces enfants aucun risque marqué de subir des effets secondaires graves, comparativement aux enfants de mères ayant la polyarthrite rhumatoïde et aux enfants de la population générale n’ayant pas été exposés à ce médicament.

En savoir plus