Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Cellules cérébrales et contrôle de l'appétit

Vers de nouveaux médicaments permettant de lutter contre le gain de poids et l'obésité

12 mai 2016

Par Katherine Gombay

Les scientifiques obtiennent rarement des résultats probants sans refaire leurs essais à maintes et maintes reprises. Mais lorsque les scientifiques de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) ont vu leurs souris de laboratoire doubler de poids en l'espace d'un ou deux mois, ils ont tout de suite su qu'il se passait ‒ littéralement ‒ quelque chose de gros.

« Il y a une vingtaine d'années, nous avons franchi une étape importante dans notre compréhension de l'obésité lorsque des chercheurs ont découvert que l'appétit est régi par une molécule clé appelée "leptine". C'est une hormone produite par les adipocytes (cellules adipeuses) qui circule dans le sang pour transmettre au cerveau des signaux lui indiquant que nous sommes repus et que nous pouvons arrêter de manger », explique Maia Kokoeva. Ph. D., professeure affiliée à l'Université McGill et membre au sein du Programme de recherche en thérapeutique expérimentale et en métabolisme de l'IR-CUSM.  « Malgré la découverte subséquente de récepteurs de la leptine dans l'hypothalamus, une région du cerveau qui régit la consommation de nourriture et le poids corporel, on ne comprend pas encore très bien comment la leptine est détectée. » Lire la suite