Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Les années à venir seront critiques pour la lutte contre le virus de l’hépatite C

Au cours des cinq dernières années, de nouveaux médicaments ont révolutionné le traitement de l'hépatite C (VHC).

28 juillet 2016

Par Neale McDevitt, Université McGill et Gilda Salomone, CUSM


Au cours des cinq dernières années, de nouveaux médicaments ont révolutionné le traitement de l'hépatite C (VHC), un virus qui entraine une grave maladie du foie. Désormais plus sécuritaires et efficaces, ces médicaments ravivent l'espoir d'arriver un jour à éliminer le VHC de la liste des problèmes de santé publique. Mais de nombreux défis persistent : accès au traitement limité, diagnostics insuffisants, coût des médicaments très élevé, sans compter la co-infection du VIH-VHC, une épidémie en croissance qui accélère la maladie du foie. À l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite (28 juillet) nous nous entretenons avec Dre Marina Klein, directrice de la recherche au Service des maladies virales chroniques du Centre universitaire de santé McGill et professeure de médecine à l'Université McGill, au sujet de la situation actuelle et de ses recherches portant sur les patients qui vivent avec le VIH et l'hépatite chronique.

« Pour la première fois, nous entrevoyons la possibilité de contrôler la propagation de l'hépatite C, et même de l'éradiquer dans certaines populations. » — Dre Marina Klein.

Comment attrape-t-on l'hépatite C?

L'hépatite C est un virus transmis par le sang. Au Canada, il est à l'heure actuelle principalement contracté par l'injection de drogues, alors qu'avant les années 1980 on l'attrapait par l'entremise de transfusions de sang contaminé. À l'échelle mondiale, entre 130 et 150 millions de personnes souffrent d'hépatite C.

Lire la suite