Retour

Glioblastome : Contrer la résistance aux traitements

Une étude de l'IR-CUSM laisse entrevoir des résultats prometteurs pour la survie des patients atteints de ce cancer du cerveau particulièrement agressif

23 mars 2017

Montréal – Apprendre que l'on est atteint d'une tumeur maligne au cerveau est dévastateur pour les patients comme pour leurs proches. Si certains types de tumeurs répondent bien aux traitements, d'autres, comme les glioblastomes – la forme la plus commune et la plus agressive de tumeur cérébrale – sont connus pour leur caractère récurrent et très envahissant. Pour les patients à qui l'on a diagnostiqué ce type de cancer et qui suivent le traitement standard, la survie médiane est de 16 mois.

À partir de données récentes sur le fonctionnement de la chimiothérapie, une équipe de chercheurs du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a mis au point une nouvelle approche clinique permettant d'accroître l'efficacité du traitement des glioblastomes et porter ainsi le taux de survie des patients à 22 mois – une nouvelle source d'espoir très attendue par tous les patients souffrant de cette maladie particulièrement insidieuse. Les conclusions de la phase II de ces essais cliniques très prometteurs ont été publiées dans l’International Journal of Radiology Oncology. Lire la suite