Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Conférence du Programme de MIISM (le 10 avril 2019)
Conférence du Programme de MIISM (le 10 avril 2019)

Où : Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), site Glen, Bloc E, salle M1.3509, 1001, boul. Décarie, Montréal, Québec, H4A 3J1

Quand : mercredi 10 avril, 12 h à 13 h


Conférencier : Igor C. Almeida, D.Sc.
Professeur
The University of Texas at El Paso (UTEP)
Border Biomedical Research Center (BBRC)
Dept. of Biological Sciences
El Paso, TX, USA

Les glycotopes alpha-Gal comme glycovaccins et biomarqueurs de chimiothérapie efficaces dans la maladie de Chagas

La maladie de Chagas, causée par le parasite protozoaire Trypanosoma cruzi, est une maladie tropicale dévastatrice négligée qui touche de 6 à 8 millions de personnes dans le monde, en particulier en Amérique latine. Dernièrement, la maladie de Chagas est devenue un problème de santé publique pour les pays ou régions non endémiques comme les États-Unis, le Canada et l’Europe. La chimiothérapie au stage chronique de la maladie est partiellement efficace et toxique. Il n’existe aucun vaccin préventif ou thérapeutique. T. cruzi possède une surface couverte par une abondance de glycoprotéines membranaires à ancre glycosylphosphatidylinositol (GPI), qui contiennent des glycotopes α-Gal immunodominants et hautement immunogéniques absents chez les humains. Depuis quelques années, mon groupe de recherche catégorise et explore ces glycotopes comme potentiels candidats de vaccin prophylactique et biomarqueurs pour l’évaluation précoce des résultats chimiothérapeutiques chez les patients atteints de la maladie de Chagas. Lors de cette conférence, je présenterai et aborderai nos récentes données sur les vaccins et biomarqueurs basés sur les α‑Gal.