Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Message du directeur de l'IR-CUSM
Vassilios Papadopoulos, D.Pharm., Ph.D.


Chers collègues,

Je dois vous avouer que, lorsque je passe en revue les six premiers mois de l'année 2015 à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), j'ai l'impression de descendre des montagnes russes; j'ai besoin d'un temps d'arrêt pour reprendre mon souffle et retrouver l'équilibre! 

Après l'inauguration de nos nouvelles installations sur le site Glen, nous avons procédé au déménagement des laboratoires de l'Hôpital Royal Victoria (HRV), de l'Hôpital de Montréal pour enfants (HME) et de l'Institut thoracique de Montréal (ITM) sur ce site. Nous avons également poursuivi les travaux de modernisation de l'HGM et déménagé des laboratoires de l'HRV sur le site de l'HGM, de même que les animaux des trois vivariums vers celui du site Glen. De plus, nous avons procédé à l'ouverture du Centre de médecine novatrice (CMN) et de l'immeuble consacré à la recherche sur le site Glen. Enfin, nous sommes maintenant engagés sur la bonne voie pour rassembler les membres du groupe du Centre de recherche évaluative en santé (CRES) dans deux établissements, soit le 5252, boulevard de Maisonneuve Ouest et le pavillon R, respectivement situés sur le site Glen et à l'HGM.

En conséquence, la majeure partie des membres, des stagiaires et des employés de l'IR-CUSM sont maintenant installés dans leurs nouveaux espaces de travail; l'essentiel de l'équipement est en place, en attendant que le reste des achats d'équipement soit terminé en septembre. Je profite de l'occasion pour remercier tous les membres de notre communauté de chercheurs, y compris les membres des équipes responsables de la transition et du redéploiement ainsi que les équipes techniques, pour les efforts qu'ils ont déployés afin que la transition s'effectue harmonieusement et qu'elle soit réussie.
 
Après quatre ans de négociations, une nouvelle entente relative aux postes menant à la permanence a récemment été signée avec l'Université McGill. Nous devons cette réalisation au conseil d'administration de notre institution, au doyen de la Faculté de médecine, et au ministre de la Santé et aux dirigeants du CUSM, que nous remercions bien sincèrement.

Nous avons également réussi à obtenir de la Fondation canadienne pour l'innovation le financement qui nous permettra de passer à une nouvelle génération d'appareil d'imagerie par résonance magnétique à l'HGM. Bien que de nombreuses personnes aient participé à la réalisation de ce projet, nous remercions tout particulièrement les Drs Alain Ptito et Reza Farivar, et la Dre Nancy Fournier, ainsi que la Fondation de l'HGM, pour le leadership qu'ils ont assumé dans ce dossier.

Les nouveaux programmes de recherche et les nouvelles plateformes technologiques de l'IR-CUSM, y compris le CMN, sont maintenant en place; les nouveaux dirigeants sont entrés en fonction au printemps dernier, et nous avons recruté du personnel. L'IR peut compter sur ces excellentes structures pour assurer son avenir. En termes de charges d'exploitation pour les programmes et les plateformes, l'investissement financier se chiffre à plus de trois millions de dollars par année. Nous sommes convaincus que cet investissement s'avérera rentable pour ce qui est de la productivité de la recherche.

En avril dernier, le Dr Mazer a succédé à la Dre Jacquetta Trasler à la direction scientifique de la recherche en santé de l'enfant, après que cette dernière ait complété son deuxième mandat et huit ans d'excellent service. Il s'agit d'une contribution dont je lui suis très reconnaissant. 

Nous avons également accueilli le Dr Simon Wing au poste de président du conseil des programmes de recherche et salué le travail du Dr Mazer pour sa contribution à la collectivité pendant les six années passées à ce poste. Nous avons également souligné le départ à la retraite de François Schubert, afin de le remercier de sa contribution à la tête de l'administration de l'IR-CUSM, et en juin, nous avons accueilli Mme Cinzia Raponi, qui lui a succédé.

Nous nous sommes fait du souci, et nous nous en faisons encore, quant aux changements récemment apportés aux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et quant à l'incertitude que ces modifications ont créée; nous faisons cependant beaucoup d'efforts pour nous adapter à cette situation. Avec l'aide du Dr Costas Karatzas, de notre Bureau du développement des affaires, nous poursuivons nos démarches pour trouver des sources de financement à l'extérieur des IRSC et même au-delà des frontières.

Toutes les réalisations que je viens d'énumérer ont été rendues possibles grâce aux efforts remarquables des membres, des stagiaires et du personnel de l'IR-CUSM. Nous avons connu des moments difficiles au cours des dernières années, mais je suis certain que toutes les périodes d'attente et d'anxiété que nous avons vécues en valaient la peine. Je crois qu'ensemble, nous avons écrit une page d'histoire et que l'IR-CUSM va continuer de jouer un rôle important au sein de notre collectivité, à Montréal, au Québec et au Canada. 

Je vous remercie de tout cœur de votre confiance et de votre soutien indéfectible. 

Je vous souhaite à tous et à toutes une très belle fin d'été.

Vassili