Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Tenir compte de la voix des enfants : réflexions de Franco Carnevale, professeur et chercheur en sciences infirmières, sur ses expériences en tant qu’infirmier et éthicien de l’enfance

Franco Carnevale, inf. aut., Ph. D., est chercheur du Programme en santé de l’enfant et en développement humain et du Centre de recherche évaluative en santé à l’Institut de recherche du CUSMSource : Le Bulletel

La santé de l’enfant est un domaine qui intéresse de nombreux professeurs et chercheurs de l’École des sciences infirmières Ingram. L’un d’entre eux est un chercheur de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, Franco Carnevale, infirmier autorisé et Ph. D., qui œuvre auprès des enfants aux soins pédiatriques intensifs depuis qu’il est devenu infirmier dans les années 1970. 

Ayant toujours rêvé d’être un professionnel de la santé, Franco Carnevale a d’abord été attiré par les sciences infirmières pour les multiples parcours professionnels possibles. Or, ce choix était loin d’être une évidence, et pour cause. « J’hésitais, car c’était inhabituel pour un homme dans les années 1970, et c’était aussi surtout curieux d’un point de vue culturel italien. Ce serait encore plus étonnant quelques années plus tard, lors de mes études doctorales, la notion de doctorat n’existant pas pour ma famille et ma communauté d’immigrants de la classe ouvrière », confie-t-il.

Christina Kozakiewicz de l’École des sciences infirmières Ingram décrit comment il en est néanmoins venu à jouer un rôle important au Canada, et à l’échelle internationale, dans le développement des premières recherches au sujet des expériences des enfants et des familles à l’USPI. Poursuivre la lecture.