Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left L'IR-CUSM à la tête d'un nouveau réseau pour aider les enfants avec des troubles du développement cérébral

L'IR‑CUSM dirigera un réseau pancanadien novateur qui vise à améliorer la qualité de vie des enfants ayant des troubles du développement d'origine cérébrale

31 mars 2016

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (RI-MUHC) dirigera un réseau pancanadien novateur du nom de CHILD-BRIGHT, qui vise à améliorer la qualité de vie des enfants ayant des troubles du développement d'origine cérébrale et de leur famille. Ce nouveau réseau est l'un des cinq qui ont été financés, à l'échelle du pays, par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans le cadre de leur Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP). Chacun de ces réseaux s'est vu octroyer par les IRSC une subvention de 12,5 millions de dollars répartie sur cinq ans et a reçu une somme équivalente de l'ensemble des partenaires financiers. L'annonce a été faite aujourd'hui par la ministre de la Santé, Jane Philpott, à l'université McMaster.

« Nous sommes très enthousiastes à l'idée de lancer cet ambitieux réseau qui témoigne de notre apport et de notre leadership importants en recherche en santé chez l'enfant, à travers le Canada », déclare la chercheuse principale de CHILD-BRIGHT, Dre Annette Majnemer, ergothérapeute et scientifique senior au sein du programme en santé et en développement de l'enfant de l'IR-CUSM, basée à l'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM et vice-doyenne exécutive à l'Éducation à la Faculté de médecine de l'Université McGill. « Cet investissement total de 25 millions de dollars nous permettra de travailler ensemble et de nous concentrer sur la promesse d'un meilleur avenir pour les enfants souffrants de troubles du développement d'origine cérébrale et pour leur famille. » La Dre Majnemer est également directrice de l'École de physiothérapie et d'ergothérapie de l'Université McGill. Lire la suite