Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Un chercheur de l’IR-CUSM se prononce sur l’imagerie diagnostique non nécessaire chez les jeunes enfants

Comment les parents peuvent-ils prendre une décision informée afin de déterminer s’il est nécessaire pour leurs jeunes enfants de subir une imagerie diagnostique, en particulier les tests impliquant une exposition à la radiation? U.S. News & World Report a consulté le Dr Brett Burstein, chercheur du Programme en santé de l'enfant et en développement humain et du Centre de médecine innovatrice à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR‑CUSM) et médecin en soins pédiatriques d’urgence à l’Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM. Le Dr Burstein a publié deux études à grand impact sur la surutilisation de l’imagerie diagnostique cet automne, qui évaluait des rayons X du poumon chez les enfants âgés de moins de deux ans atteints de bronchite et des tomodensitogrammes d’enfants atteints de traumatisme crânien. Il est l’un des experts recommandant une discussion entre les parents et les médecins en matière de recours à l’imagerie ou à d’autres tests pouvant aider le diagnostic ou influencer le traitement avant d'entamer le traitement.
En savoir plus (en anglais)

—Publié en décembre 2018