Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Le projet Convergence prend son envol : les stagiaires en neurosciences de l’IR-CUSM se rallient aux étudiants de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia

Est-ce de l’art, ou est-ce de la science? Il s’agit de « Convergence, une perception des neurosciences »; un projet ambitieux qui porte un regard innovateur sur la vulgarisation scientifique.

Au cours des huit prochains mois, des équipes formées d’étudiants de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia et de stagiaires du Programme de réparation du cerveau et de neuroscience intégrative (RCNI) à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) vont créer des œuvres d’art inspirées par les projets de recherche des stagiaires du RCNI. Le projet Convergence a été inauguré le 12 octobre dernier, où des échanges stimulants ont été observés entre les scientifiques et artistes suite à des présentations scientifiques de cinq minutes aux artistes dans les locaux de l’Université Concordia. 

Le Dr Cristian Zaelzer, associé de recherche au laboratoire du Dr Charles Bourque à l’IR-CUSM, est le fondateur et directeur de Convergence. L’idée, explique-t-il, est de créer un lien entre les scientifiques et les artistes dans le but de conscientiser le public sur l’importance de la recherche sur le cerveau pour notre société. « Cette initiative, dit-il, a pour but de mettre en avant-plan une passion, un émerveillement de l’observation, de chaque donnée recueillie et de toute question soulevée dans un langage à la portée de tous ». 

Le projet rallie dix-sept stagiaires de l’IR-CUSM et du Programme de RCNI avec une cinquantaine d’étudiants de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia; ces derniers exerçant des disciplines artistiques aussi variées que la danse, les arts visuels, la musique, la céramique et l’histoire de l’art. Le projet Convergence a été développé au cours de l’été dernier par une équipe multidisciplinaire dirigée par le Dr Zaelzer, en collaboration avec la Dre Andrée Lessard, gestionnaire du Programme de RCNI. La Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia et l’Association canadienne des neurosciences (ACN) se sont jointes au mouvement en tant que partenaires et commanditaires.

« Les neuroscientifiques n’ont trop souvent que bien peu d’attention médiatique; ils ont parfois l’impression que leur travail n’est point valorisé à moins de recevoir un prix Nobel, mentionne la Dre Lessard. Néanmoins, leur contribution est d’une valeur inestimable pour notre société. Ce projet unique fera tomber les barrières en donnant une opportunité aux stagiaires de rencontrer la population et de leur montrer que la science est à la portée de tous ». 

Ce printemps les œuvres d’art seront présentées lors d’un vernissage public médiatisé à la Grande Bibliothèque (BaNQ) ainsi qu’à l’Hôtel Bonaventure à Montréal, et ce dans le cadre de la réunion annuelle de l’ACN. Ce congrès représentera approximativement un millier de neuroscientifiques provenant de tous les coins du pays.   

La prochaine étape du projet s’effectuera le 25 novembre prochain,  quand les artistes de l’Université Concordia se rendront à l’IR-CUSM pour des visites de laboratoire et assisteront à des cours d’initiation aux neurosciences. Cet évènement est commandité par l’ACN et le public est invité à assister aux présentations des stagiaires de 17 h à 18 h au Salon Livingston (L6 500) de l’Hôpital général de Montréal du CUSM. 

Pour en savoir plus sur le projet Convergence, visitez le site Web : http://www.convergenceinitiative.org/
Ou envoyez un courriel à : info@convergenceinitiative.org

—Publié le 27 octobre 2016