Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Une ordonnance... qui marche

Seriez-vous en meilleure santé si votre médecin vous prescrivait des pas?

23 février 2017

Montréal – Selon une étude menée par l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), la prescription formelle de marche par un médecin, combinée à l'utilisation d'un podomètre peut augmenter de 20 pour cent le nombre de pas quotidiens réalisés par les patients, tout en s'accompagnant de bienfaits mesurables sur la santé, comme une baisse de la glycémie et de la résistance à l'insuline chez les personnes souffrant d'hypertension et de diabète de type 2.

Les données scientifiques indiquent clairement qu’un minimum de 30 minutes d'exercice physique par jour peut réduire le risque de maladie cardiovasculaire, l'apparition de certains types de cancer et l'hypertension artérielle. Chez les adultes atteints d'un diabète de type 2, la pratique régulière de la marche permet également de réduire de 40 pour cent le taux de mortalité et d'accident cardiovasculaire à dix ans. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, or le niveau d'activité physique des Canadiens demeure faible, et cette sédentarité constitue un problème de santé publique majeur. Lire la suite