Retour

Rencontrez RIPK3 : bon cop, bad cop, unis pour combattre la grippe

Des scientifiques de l’IR-CUSM développent une “arme immunitaire” pour prévenir le virus de l’influenza

14 février 2018

Montréal — Chaque année, la grippe tue un demi-million de personnes dans le monde, et les victimes sont souvent des personnes âgées et de très jeunes enfants. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies rapportent que 37 enfants sont décédés aux États-Unis au cours de la présente saison de la grippe. À part se faire vacciner contre la grippe et avoir une bonne hygiène des mains, il n’existe pas d’autres méthodes de prévention. Toutefois, une équipe de chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR‑CUSM) et de l’Université McGill, dirigée par l’immunologue Maziar Divangahi, a découvert une protéine qui pourrait bien aider à prévenir l’influenza et devenir un acteur clé de la lutte contre les infections pulmonaires.

Le laboratoire du professeur Divangahi au site Glen de l’IR-CUSM a relevé le défi de comprendre les mécanismes de lutte contre la grippe du système immunitaire dans l’espoir de découvrir de nouvelles immunothérapies pour combattre le virus. Avec la découverte de la protéine RIPK3 qui participe à la régulation de la réponse immunitaire face à la grippe, un moyen de prévenir le virus de l’influenza se profile peut-être à l’horizon. Leurs travaux ont fait l’objet d’une publication dans PLoS Pathogens.

Les chercheurs de l’IR-CUSM s’intéressent depuis longtemps au système immunitaire dans sa relation avec l’influenza. Ils savaient déjà qu’un type de protéines appelées Interférons (IFN) de type I (produites par les macrophages, un type de globules blancs) stimule les cellules pour bloquer la production du virus. Dans le cas de la grippe, les IFN de type I contribuent à limiter la reproduction du virus de la grippe dans nos poumons. Mais il restait à savoir comment les réseaux d’IFN de type I fonctionnent et quels mécanismes entrent en jeu pour favoriser leur efficacité. Lire la suite