Centres de recherche

Comment les chercheurs optimisent-ils l’utilisation de la nouvelle infrastructure? Ils examinent de très près la forme humaine. 

Les chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) se sont rassemblés en nouveaux programmes de recherche interdisciplinaire en 2015. De plus, chaque chercheur est associé à au moins un de nos trois centres à l’IR-CUSM. Chaque centre, qui se concentre sur l’expertise méthodologique, unit des chercheurs provenant de huit programmes et fournit une passerelle vers la créativité et l’innovation.


Centre de médecine innovatrice (CMI)

Directeur : Dr Jean Bourbeau

Contacter : L’équipe du CMI

Les cliniciens et les cliniciens-chercheurs à l’IR-CUSM bénéficient d’une des installations de recherche les plus modernes en Amérique du Nord, qui favorise le développement et l’évaluation de nouveaux traitements pour les maladies les plus critiques. Situé au sein du CUSM au site Glen, le Centre de médecine innovatrice (CMI) a entrepris ses services à l’automne 2015 et a été lancé au printemps 2016. Les chercheurs ont accès à une variété de services dans un environnement de pointe dédié à la recherche clinique, notamment à la gestion de projets d’essais multicentres, au contrôle de la qualité, à la gestion des données cliniques et à l’analyse statistique. Le CMI met à la disposition des chercheurs des installations leur permettant d’effectuer leurs recherches cliniques et de l’équipement entièrement dédié à la recherche; des plateformes de physiologie et d’imagerie médicale, une installation chirurgicale, et plus encore.

Nouvelles du CMI


Centre de recherche évaluative en santé (CRES)

Directeur : Dr Michael S. Kramer
Directrice associée : Dre Kaberi Dasgupta

Contacter : Gestionnaire du CRES, Dr Dominique J. Favreau
(514-934-1934 poste 45493)

Créé en 2013, le Centre de recherche évaluative en santé (CRES) comprend une équipe de 85 chercheurs de l’IR-CUSM et plus de 350 stagiaires et professionnels travaillant sur la recherche épidémiologique, biologique et liée aux services de santé. Leur approche de la science comprend l’utilisation de conceptions de recherche rigoureuses de groupes (témoins) exposés et non exposés et des analyses biostatistiques pour inférer des relations de cause à effet entre l’exposition et le résultat. Leur formation comprend la conception, le comportement et l’analyse d’essais aléatoires contrôlés, d’études observationnelles (non expérimentales) et d’évaluations de tests diagnostiques. Ces études impliquent souvent le recrutement de grands groupes de participants ou l’utilisation de bases de données de populations et de services de santé. D’autres membres du CRES utilisent des méthodes de recherche qualitative pour étudier le « pourquoi » derrière les croyances, attitudes et pratiques de la population générale, des praticiens de santé et des décideurs.

À l’aide de larges ensembles de données provenant de plusieurs sources gouvernementales et médicales, les chercheurs du CRES évaluent l’impact de nouveaux traitements, de la nutrition et de facteurs environnementaux sur la santé. Leur travail approfondit également notre compréhension des causes et des traitements d’une grande quantité de maladies, notamment le cancer, les maladies cardiovasculaires et les troubles respiratoires. 

Les chercheurs et le personnel du CRES ont déménagé dans leurs nouvelles installations adjacentes au site Glen en 2017. Au cours des deux prochaines années, ils occuperont également de nouveaux espaces à l’Hôpital général de Montréal du CUSM.

Nouvelles du CRES
 

Centre de biologie translationnelle (CBT)

Directeur : Dr Don van Meyel

Contacter
Technicienne en administration, opérations et plateformes (CBT) :
Lise Sirois (514-934-1934 poste 76405)
Gestionnaire, opérations et plateformes (CBT) : Patrice Vaillancourt
L’équipe des plateformes technologiques

Au Centre de biologie translationnelle (CBT), environ 150 chercheurs et leurs équipes effectuent des recherches fondamentales sur des processus cellulaires et métaboliques essentiels et étudient comment ces processus sont perturbés lors de la présence d’une maladie. Ils utilisent un large éventail de modèles et d’approches interdisciplinaires afin de comprendre les nombreux facteurs contribuant à la santé humaine. Le CBT comprend les plateformes technologiques, qui offrent un accès à de l’équipement et des services de pointe dans les domaines de la bioinformatique, l’hispathologie, l’immunophénotypage, la biobanque, la protéomique, la recherche pathogène, le développement de médicaments, la microscopie et d’autres formes d’imagerie au sein des tissus. Les plateformes technologiques facilitent la collaboration entre les chercheurs de disciplines distinctes et elles offrent des formations pour les étudiants et les employés, qui constituent la base d’un centre de santé universitaire et un moteur pour l’innovation. Le CBT se situe à deux sites de recherche : au site Glen et au site de l’Hôpital général de Montréal du CUSM.

Nouvelles du CBT