Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Une équipe interdisciplinaire menée par des chercheurs de l’IR-CUSM reçoit un financement de la Alzheimer’s Drug Discovery Foundation

Le projet vise à améliorer la qualité de vie à la suite d’une chirurgie cardiaque.

26 mars 2019

Les docteurs Hiroaki Sato et Thomas Schriker sont membres du Programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications de l’Institut de recherche du CUSM

Source : IR-CUSM. Grâce à un nouveau financement de la Alzheimer’s Drug Discovery Foundation annoncé le 27 février dernier, une équipe interdisciplinaire menée par des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) entreprendra un projet visant à améliorer la qualité de vie à la suite d’une chirurgie cardiaque et aborder un problème de santé croissant.

Mené par les Drs Hiroaki Sato et Thomas Schricker, le projet intitulé « Does intranasal insulin administration preserve cognitive function after cardiac surgery? » (traduction : L’administration intranasale d’insuline préserve-t-elle la fonction cognitive à la suite d’une chirurgie cardiaque?) recevra environ 1,2 million de dollars américains au cours des trois prochaines années. L’équipe étudiera les effets de l’insuline intranasale sur le delirium postopératoire et la dysfonction cognitive postopératoire.

« Les troubles postopératoires de la fonction cognitive représentent un problème de santé croissant puisque des opérations majeures sont effectuées sur une population de patients de plus en plus âgés », explique le Dr Sato, le chercheur principal nommé. Les problèmes cognitifs, pouvant être détectés dans près de 50 % des patients âgés à la suite d’une chirurgie cardiaque, sont associés à de mauvais résultats à long terme.

« Bien que le delirium postopératoire et la dysfonction cognitive postopératoire sont souvent décrits comme des entités distinctes, une forte corrélation existe entre les deux problèmes », ajoute le Dr Sato. Les patients atteints d’un delirium postopératoire sont à risque accru de développer une dysfonction cognitive postopératoire, et le delirium semble accélérer le déclin cognitif. « La prévention, le diagnostic rapide et le traitement du delirium postopératoire sont importants afin de réduire le risque de déclin cognitif postopératoire à long terme et potentiellement de maladie d’Alzheimer. »

Des collaborateurs de l’IR-CUSM, de l’Université McGill et du National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis ont rassemblé leurs efforts afin de faire des progrès là où des tentatives précédentes de prévenir le delirium postopératoire et la dysfonction cognitive postopératoire à l’aide d’interventions pharmacologiques ont échoué.

« Nous avons mis en place une équipe extraordinaire de scientifiques incluant des anesthésiologistes, des neuropsychologues et des chirurgiens cardiovasculaires, qui ont tous une vaste expertise en recherche clinique, dit le Dr Schricker, le co-chercheur principal. L’équipe apporte une expertise et des ressources uniques pour étudier l’insuline intranasale comme nouvelle option thérapeutique attrayante dans la prévention des troubles postopératoires de la fonction cognitive. »

« À notre connaissance, nous sommes les premiers à administrer et étudier l’insuline intranasale dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients opérés. L’administration intranasale a l’avantage de diriger l’insuline directement dans le système nerveux central (SNC), contournant ainsi la barrière hémato-encéphalique et réduisant l’exposition systémique à l’insuline et le risque d’hypoglycémie. »

Le projet étudiera également les biomarqueurs et la neuroimagerie associés aux effets de l’insuline intranasale et élucidera les facteurs de risque de la fonction cognitive postopératoire, qui pourrait potentiellement fournir une meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents dans les populations atteintes de déclin cognitif à long terme à la suite d’une chirurgie.

L’équipe interdisciplinaire favorisera la mise en place de synergies parmi un éventail de programmes de recherche à l’IR-CUSM et ailleurs, dans le but ultime de faire progresser la connaissance et les résultats pratiques en matière de préservation de la fonction cognitive après la chirurgie. Les chefs d’équipe, les Drs Sato et Schricker, sont membres du Programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications (DeMeC) à l’IR- CUSM.

D’autres membres comprennent :

Co-chercheurs Collaborateur 
  • Jean-François Yale, Programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications (DeMeC), IR-CUSM

Pour en savoir plus sur cette initiative, contactez tamaki.sato@mail.mcgill.ca

Cliquez sur l’hyperlien pour en savoir plus sur la Alzheimer’s Drug Discovery Foundation.