Fil d'Ariane

RESP  |  Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires

Nouvelles du programme RESP

Nous sommes fiers de célébrer les réalisations scientifiques de nos chercheurs et de nos stagiaires dans des publications, des compétitions pour des subventions, des honneurs, des prix et des nominations, ainsi que dans la presse de grande diffusion.

Des chercheurs de l’IR-CUSM contribuent à une étude mondiale sur les bébés nés avec des malformations congénitales

Une nouvelle étude publiée dans The Lancet montre que la survie des bébés nés avec une malformation congénitale varie en fonction de leur lieu de naissanceSource: Global Paediatric Research Collaboration, King’s College London et l’IR-CUSM.Une étude publiée ce mois-ci dans The Lancet s’est penchée sur le risque de mortalité chez près de 4000 bébés nés avec des malformations congénitales dans 264 hôpitaux à travers le monde. L’étude a révélé que les bébés nés avec des malformations congénitales touchant le tractus intestinal ont une chance sur vingt de mourir dans un pays à revenu élevé, contre une chance sur cinq dans un pays à revenu intermédiaire et deux chances sur cinq dans un pays à faible revenu.Le gastroschisis, une malformation congénitale caractérisée par la présence d’une fente près de l’ombilic laissant sortir les intestins, présente la plus grande différence de mortalité chez les bébés avec 90 % dans les pays à faible revenu contre 1 % dans les pays à revenu élevé. Dans les pays à revenu élevé, la plupart de ces bébés pourront vivre pleinement sans handicap.Une nouvelle étude publiée dans The Lancet découvre que la survie des bébés nés avec une malformation congénitale dépend de leur lieu de naissanceL’étude fut menée par la Global Paediatric Research Collaboration, une collaboration de recherche multicentrique entre des chirurgiens, des anesthésistes et des professionnels de la santé prenant soin de nouveau-nés et d’enfants nécessitant une chirurgie dans le monde entier. Dan Poenaru, M.D., Ph. D., chercheur dans le Programme en santé de l'enfant et en développement humain (SEDH) à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), est membre du comité de direction de ce groupe de recherche mondial et l’un des auteurs de la publication. D’autres contributeurs de l’IR-CUSM comprennent Sherif Emil, M.D., également chercheur dans le Programme SEDH, et Pramod Puligandla, M.D., chercheur associé dans le Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires. Les contributeurs de l’Hôpital de Montréal pour enfants comprennent Eileen Duggan, Elena Guadagno, Jean-Martin Laberge, Nadia Safa, Kenneth Shaw, Etienne St-Louis et Hussein Wissanji.« Dans le but d’aborder la rareté actuelle de la recherche sur les malformations congénitales, plus particulièrement dans les pays à revenu faible et intermédiaire, nous avons réalisé la première vaste étude de cohorte multicentrique prospective et complète sur le plan géographique sur les malformations congénitales à travers le monde », déclare le Dr Poenaru. « De telles données sont vitales pour informer les efforts de mobilisation et la priorisation de la santé mondiale. »L’équipe de chercheurs souligne le besoin de mettre l’accent sur l’amélioration des soins chirurgicaux pour les nouveau-nés dans les pays à revenu faible et intermédiaire dans le monde. Bien qu’il y ait eu une grande baisse des décès chez les enfants de moins de 5 ans au cours des 25 dernières années en prévenant et en traitant les maladies infectieuses, peu d’attention fut accordée à l’amélioration des soins chirurgicaux pour les bébés et les enfants et la proportion de décès liés aux maladies chirurgicales ne cesse d’augmenter. Les malformations congénitales constituent maintenant la 5e cause de décès chez les enfants de moins de 5 ans dans le monde, la plupart des décès survenant au cours de la période néonatale.L’équipe de chercheurs a déterminé que l’amélioration de la survie dans ces conditions dans les pays à revenu faible ou intermédiaire se base sur trois éléments clés :Améliorer le diagnostic prénatal et l’accouchement dans un hôpital avec soins chirurgicaux pour enfants;Améliorer les soins chirurgicaux pour les bébés nés dans des hôpitaux de districts et leur transfert sécuritaire et rapide vers un centre de chirurgie pédiatrique;Améliorer les soins périopératoires pour les bébés au centre de chirurgie pédiatrique.Les chercheurs reconnaissent que cela nécessite un important travail d’équipe et une organisation entre les équipes de sages-femmes et d’obstétrique, les équipes néonatales et pédiatriques et les équipes de chirurgie pédiatrique au centre de chirurgie pédiatrique, ainsi qu’une sensibilisation et un réseautage avec les hôpitaux traitants.Les chercheurs recommandent que parallèlement aux initiatives locales, les soins chirurgicaux pour les nouveau-nés et les enfants soient intégrés aux politiques nationales et internationales en matière de soins des enfants et qu’ils ne soient plus négligés dans un contexte de santé mondiale.Document infographique de la publication dans The Lancet À propos de l’étude:Lisez la publication dans The Lancet28 juillet 2021

L’IR-CUSM brille lors d’un concours de subventions pour la recherche sur les transplantations

Les chercheurs reçoivent des fonds du Programme de recherche en don et transplantation du Canada pour des projets de recherche innovateurs dans le domaine de la transplantation d’organes et de tissusSource: PRDTC et IR-CUSM. Tel qu’annoncé le 13 juillet, le Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) financera trois nouveaux projets menés par des chercheurs du domaine de la transplantation d’organes et de tissus à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et le CUSM.(G-D) Lauréats de subventions du PRDTC à l’Institut de recherche du CUSM : Steven Paraskevas, Amine Benmassaoud et Tania Janaudis-FerreiraDepuis 2012, le PRDTC appuie la recherche et l’innovation qui s’attaquent aux obstacles dans les domaines du don et de la transplantation, dans le but ultime de faire progresser les résultats de santé à long terme ainsi que la qualité de vie des patients canadiens ayant subi une transplantation. Le Concours de subventions à la recherche et l’innovation du PRDTC appuie les projets de recherche pilotes révisés par les pairs qui concordent avec la vision du PRDTC, « Une transplantation pour la vie », qui consiste à concrétiser les opportunités de tous les donneurs et de transformer la transplantation en remède. Les résultats de cette année sont exceptionnels pour l’IR-CUSM; trois des quatre subventions de la catégorie Innovation de recherche ont été remises à des propositions provenant de notre communauté de recherche.Félicitations aux lauréats!Steven Paraskevas, M.D., Ph. D., scientifique, Metabolic Disorders and Complications Program et Corinne A Hoesli, M.D., pour le projet « Making every pancreatic islet count – engineering a vascularized transplantation system to treat type 1 diabetes »Amine Benmassaoud, M.D., chercheur associé, Cardiovascular Health Across the Lifespan Program, pour le projet « Does a 4-week prehabilitation program improve frailty in patients with cirrhosis undergoing liver transplantation? A feasibility trial »Tania Janaudis-Ferreira, Ph. D., scientifique junior, Translational Research in Respiratory Diseases Program, et le stagiaire Nicholas Bourgeois pour le projet « Virtual home-based pre-habilitation program in lung transplant candidates »22 juillet 2021

Une chercheuse de l’IR-CUSM reçoit le prix de la Société canadienne de thoracologie

Tania Janaudis-Ferreira cherche à améliorer l’état des patients atteints de maladie respiratoire ou recevant...

La Plateforme de recherche gnotobiotique est prête à entreprendre ses activités

L’IR-CUSM et l’Université McGill créent une plaque tournante visant à intégrer les activités de recherche sur le...

Deux stagiaires de recherche de l’IR-CUSM sont lauréats du prix MedStar de l’Université McGill

Félicitations à Daniela Massierer et Mohamed Abdulhakem Omar Shengir!

Le Centre international de TB de McGill reçoit 17,2 millions de dollars pour des essais et des recherches cliniques sur la tuberculose

Dick Menzies, chercheur à l’IR-CUSM, dirige un réseau international de lutte contre la...

RÉSULTATS DU CONCOURS DES IRSC DE L'AUTOMNE 2020

Des équipes de l’IR-CUSM reçoivent 6,9 millions de dollars pour des projets de recherche et 2 millions de dollars de...

Échantillons de salive pour le dépistage de la COVID-19 : aussi bons que les écouvillons nasopharyngés, mais moins chers

Une nouvelle méta-analyse de 37 études et plus de 7 000 échantillons appariés de...

Un nouvel essai clinique à l’IR-CUSM sur un traitement contre la COVID-19 pour les patients hospitalisés

Une étude de phase 2 teste le LAU-7b, un médicament canadien ayant un...

— 10 Articles par la page
Affichage des résultats 1 - 10 parmi 36.

Explorez les nouvelles et événements à l’IR-CUSM