Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left L’anxiété induite par la grossesse peut avoir une incidence sur la durée de l’allaitement maternel exclusif

Une étude longitudinale menée par la chercheuse Deborah Da Costa de l’IR-CUSM examine un prédicteur important des issues de grossesse 

18 juin 2019

Source : McGill Salle de Presse. L’Organisation mondiale de la Santé recommande l’allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois de vie en raison des avantages qu’il représente, tant pour la mère que pour le nourrisson. Les chercheurs de l’Université McGill Kristin Horsley, Tuong-Vi Nguyen, Blaine Ditto et Deborah Da Costa rattachés au Département de psychologie et à la Faculté de médecine ont examiné si l’anxiété induite par la grossesse – les inquiétuudes et les préoccupations associées particulièrement à la gestation et au post-partum – peut influencer la durée pendant laquelle une femme nourrit son enfant exclusivement au sein. 

Deborah Da Costa et Tuong-Vi Nguyen sont membres de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et mènent des recherches au Centre de recherche évaluative en santé.

Poursuivre la lecture.

Deborah Da Costa, Ph. D., et Tuong-Vi Nguyen, M.D., sont membres de l’Institut de recherche du CUSM