Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Un chercheur de l'IR-CUSM se joint au Global Consortium of Chemosensory Researchers (GCCR) pour intervenir rapidement contre la COVID-19

Le groupe GCCR développe un sondage mondial sur la perte de l’odorat

29 avril 2020

Source : IR-CUSM et GCCR. À la suite de cas de patients et de cliniciens relativement à la perte rapide et précoce de l’odorat, des organisations de la santé du monde entier ont reconnu l’anosmie comme marqueur de la COVID- 19, même en l’absence d’autres symptômes. Des scientifiques du monde entier se sont réunis dans le cadre du Global Consortium of Chemosensory Researchers (GCCR) pour étudier le lien entre les sens chimiques et la COVID‑19.

Dr Marc Tewfik
Dr Marc Tewfik

Le Dr Marc Tewfik, un chercheur à l’IR-CUSM dans le Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires (RESP), fait partie de ce groupe de plus de 500 cliniciens, neurobiologistes, scientifiques de données, spécialistes de la cognition, chercheurs des troubles sensoriels et techniciens provenant de 38 pays. Le GCCR utilisera des données prélevées d’un sondage mondial pour décoder la manière dont le virus est transmis, ainsi que la manière de prévenir sa transmission. Le sondage sera traduit dans plus de 20 langues et il est disponible aux individus et cliniciens sur le site Web du GCCR.

Le Global Consortium of Chemosensory Researchers est un groupe de scientifiques, cliniciens et porte-paroles de patients transdisciplinaires provenant du monde entier fondé en réponse à la pandémie de COVID-19. Composé de plus de 500 membres dans le monde, le GCCR mettra à profit leur portée pour diriger et analyser de l’information factuelle mondiale pour lutter contre la transmission de la COVID-19.

Pour plus de renseignements sur le GCCR :
Twitter: @GCChemosensoryR
Facebook: https://www.facebook.com/GCChemosensoryR/
Site Web: http://gcchemosensr.org/

Global Consortium of Chemosensory Researchers (GCCR)