Newsletter - Banner

Fil d'ariane

Agrégateur de contenus

angle-left Rapprocher l’IA de la pratique clinique

Une application ouverte aide à prédire la malignité des tumeurs cérébrales et la survie des patients

30 janvier 2020

Source : Le Neuro. En médecine, le pouvoir de l’intelligence artificielle (IA) réside dans sa capacité à détecter des tendances statistiques dans de grands ensembles de données. Une étude majeure publiée aujourd’hui vient démontrer comment l’IA peut orienter les patients ayant une tumeur au cerveau et leurs médecins dans leurs choix thérapeutiques.

Dans cette étude, des chercheurs du Neuro (Institut et hôpital neurologiques de Montréal) et de l’Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill ont entraîné des algorithmes d’apprentissage automatique à partir des données de plus de 62 000 patients ayant un méningiome. L’objectif était de déceler des associations statistiques entre la malignité, le temps de survie et d’autres variables cliniques de base telles que la taille de la tumeur, son emplacement et la nature de l’intervention chirurgicale effectuée.

Jeremy Moreau, candidat au doctorat et auteur principal de l’étude, est stagiaire de recherche de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM). Ses travaux sont supervisés par Sylvain Baillet, neuroscientifique au Neuro, et le Dr Roy Dudley, clinicien-chercheur à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Lire la suite.

Rapprocher l’IA de la pratique clinique