Retour

Alzheimer, les chercheurs redoublent d’efforts

Une équipe de l’IR-CUSM participe à une étude internationale sur la stimulation magnétique afin de ralentir la progression de l’Alzheimer

Le laboratoire de la chercheuse Lisa Koski à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) est un des trois sites à travers le monde, et le seul au Québec, recrutant des participants atteints de la maladie d’Alzheimer afin d'étudier l'efficacité de la stimulation magnétique transcrânienne répétée (SMTr) à un stade précoce ou modéré de la maladie.  
En savoir plus