RESP management committee

Le Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires (RESP) est dirigé par le comité de gestion, qui comprend les chefs de programme, des représentants du Centre de biologie translationnelle (CBT), du Centre de recherche évaluative en santé (CRES) et du Centre de médecine innovatrice (CMI), des membres externes et des stagiaires. Le comité est chargé d’établir les objectifs, objectifs de recrutement et les activités de formation du Programme en RESP.
     

Dr Basil Petrof
Chef de programme

Dr Maziar Divangahi
Chef associé de programme

Dr Ronald Olivenstein
Chef associé de programme
     

Dr Sabah Hussain
Représentant du CBT

Dr Bruce Mazer
Représentant du CBT

Dr Kevin Schwartzman
Représentant du CRES
     
     

Dr Richard Menzies
Représentant du CRES

Dr Jean Bourbeau
Représentant du CMI

Dr Larry Lands
Représentant du CBT
     

Dr Dorival Martins
Représentant des étudiants
des cycles supérieurs

M. Alexander Willms
Représentant des étudiants
des cycles supérieurs

À confirmer
Membre externe
     

Dre Inga Murawski
Gestionnaire de programme

Mme Linda Karpowicz
Adjointe de programme

 
 

 

Chefs de programme et gestionnaire
Basil Petrof, M.D. est professeur de médecine à l'Université McGill et directeur associé des Laboratoires Meakins-Christie. Il est praticien spécialisé en médecine respiratoire et en médecine du sommeil, membre du Département de médecine expérimentale et membre associé du Département de neurologie. Ses intérêts de recherche touchent autant la recherche clinique que fondamentale et il possède une expertise en pathologies des muscles respiratoires liées à la dystrophie musculaire, la fibrose kystique, l'apnée du sommeil, la sepsie et l'utilisation de ventilation artificielle. Les recherches du DrPetrof ont mené à plus de 100 publications évaluées par les pairs (p. ex., PNAS, PLoS Genet, EMBO Mol Med) qui lui ont valu une bourse de chercheur national, et ont été financées par diverses sources fédérales, provinciales et sans but lucratif (IRSC, FRQS, Muscular Dystrophy Association, Fibrose kystique Canada). Le DrPetrof exerce un rôle de chef dirigeant au sein du milieu de la recherche : ancien vice-président du FRQS Réseau en santé respiratoire, il préside et organise régulièrement des colloques lors de réunions internationales et il est membre de nombreux jurys d'attribution de subventions. En tant que chef du Programme de RESP, il continuera de promouvoir la recherche interdisciplinaire, de jouer un rôle actif de mentor auprès des nouveaux membres du corps enseignant, et de travailler pour assurer le succès des partenariats de recherche coopérative dans la communauté de l'IR-CUSM comme à l'extérieur.

Maziar Divangahi, Ph. D. est professeur adjoint de médecine à l'Université McGill aux Laboratoires Meakins-Christie. Il est membre du Centre international de tuberculose McGill et membre associé aux départements de microbiologie et d'immunologie et de pathologie. Immunologue pulmonaire, son programme de recherche cible la compréhension des mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans l'interférence entre l'immunité innée et adaptative, en se concentrant particulièrement sur les maladies pulmonaires infectieuses. Le DrDivangahi travaille en collaboration avec des experts nationaux et internationaux dans divers domaines pour développer un programme à volets multiples qui agira contre deux agents pathogènes pulmonaires importants : Mycobacterium tuberculosis et le virus de l'influenza (p. ex., H1N1), qui constituent une grave menace pour l'humanité. Au cours de sa carrière, il a publié des articles dans des journaux scientifiques réputés (Nature Immunology, Immunity, J Clin Invest, J Exp Med PNAS) et a reçu de nombreux prix, dont la bourse de nouveau chercheur des IRSC, un prix du FRQS, et, plus récemment, la subvention du volet Fondation des IRSC. Le DrDivangahi participe activement à la promotion d'une culture de recherche dynamique aux Laboratoires Meakins-Christie. Ainsi, il orchestre une série de séminaires hebdomadaires auxquels participent des conférenciers locaux et internationaux et il a organisé le premier symposium international sur « l'immunité innée des maladies pulmonaires » à l'Université McGill. En tant que chef associé du Programme de RESP, il continuera d'élaborer le programme de formation en recherche respiratoire pour favoriser le mentorat et de contribuer au succès futur de la prochaine génération de scientifiques en recherche respiratoire.

Ronald Olivenstein, M.D. est professeur agrégé de médecine à l'Université McGill et le directeur médical de l'Institut thoracique de Montréal, où il dirige la clinique de l'asthme. Ses domaines de recherche comprennent les essais cliniques sur l'asthme et sur la maladie pulmonaire obstructive chronique, et des investigations sur l'inflammation des voies respiratoires liée à l'asthme sévère et sur les traitements novateurs comme la thermoplastie bronchique (publiée dans NEJM). Le DrOlivenstein a grandement collaboré avec l'industrie pour tester les effets d'agents thérapeutiques novateurs pour l'asthme et a contribué à établir une cohorte bien caractérisée sur l'asthme sévère à l'Institut thoracique de Montréal (ITM). Son unité de recherche clinique à l'ITM est constituée d'infirmiers, d'inhalothérapeutes et de diplômés en sciences, et comprend un laboratoire de fonction pulmonaire, un laboratoire d'exercices, des cliniques de bronchoscopies et d'expectoration induite ainsi qu'une banque de tissus. Le DrOlivenstein collabore étroitement avec les membres des Laboratoires Meakins-Christie et est affilié à l'unité de recherche respiratoire, épidémiologique et clinique (RECRU). En tant que chef associé, le DrOlivenstein contribuera à combler les lacunes qui existent entre les recherches fondamentales, cliniques et les recherches en santé de la population, et favorisera la diffusion de résultats de recherche qui ultimement amélioreront la santé respiratoire des Canadiens.

Inga Murawski, Ph. D. a obtenu son doctorat en génétique humaine à l'Université McGill. Ses études aux cycles supérieurs se sont concentrées sur les origines génétiques et développementales des anomalies pédiatriques des reins et des voies urinaires. Elle s'est par la suite jointe à l'Institut de recherche sur le cancer des IRSC, où elle a participé au développement de l'initiative phare des IRSC sur la médecine personnalisée et d'opportunités de financement stratégique, ainsi qu'à l'organisation de conférences, d'ateliers, de rencontres de nouveaux chercheurs et de Cafés Scientifiques.